L’AUJF lance pour Pessah une grande campagne de dons

Par Lou Levy - vendredi 6 avril 2012

L’AUJF lance pour Pessah une grande campagne de dons

 

 

 

Sous le signe très symbolique de la liberté du peuple juif célébrée lors des fêtes de Pessah, l’AUJF lance une originale campagne de dons intitulée « Votre don, c’est leur liberté ».

 

Le sage, le rebelle, le naïf et celui qui ne sait pas questionner. Les 4 fils auxquels on fait référence lors de la lecture de la Hagaddah sont les personnages qui représentent cette campagne, interpellant avec humour et intelligence tous ceux qui ont le privilège de pouvoir donner.

 

 

On peut toujours se demander à quoi sert un geste de solidarité, pourquoi donner aux Juifs et pas aux autres, où va l’argent d’un don et qui contrôle sa répartition ? A toutes ces questions et à bien d’autres, l’AUJF répond cette année avec une communication qui s’adresse à tous, rappelant avec justesse que « chacun a sa place autour de la table de Pessah ».

 

 

 

Et surtout, en expliquant de façon ludique que faire un don à l’AUJF, c’est permettre à des milliers de jeunes français et israéliens issus de milieux défavorisés d’accéder à une meilleure éducation, aux plus fragiles d’entre-nous (familles monoparentales, personnes âgées, handicapés) de ne pas être exclus, ou encore faire preuve de solidarité avec la population du sud d’Israël soumise aux tirs de roquettes, en rénovant des abris antimissiles.

 

Ces dons sont essentiels pour que l’AUJF poursuive ces programmes de première nécessité, alors Jewpop ne doute pas que vous serez très nombreux, à l’occasion de Pessah, à faire preuve de générosité, que vous vous reconnaissiez dans le personnage du sage, du rebelle, du naïf ou de celui qui ne sait pas questionner.

 

 

 

 

Lou Levy

 

Quelques chiffres pour mieux comprendre l’action de l’AUJF : en 2011, une somme de17, 5 millions d’euros a été collectée. 56 % de ce montant a été réparti vers la France et 32 % vers Israël, les 11% restants utilisés en « frais de collecte et de sensibilisation », le tout supervisé par des contrôleurs de gestion.

Quelques exemples d’utilisation des fonds : En France, 100 associations sociales ont pu être soutenues en 2011 et 40 000 personnes en difficulté aidées.

Les « villages éducatifs » en Israël, dédiés aux enfants et jeunes en grande difficulté : 16 300 euros = un jeune soutenu pendant un an.

Vous pouvez soutenir l’action de l’AUJF en envoyant vos dons par chèque (à l’ordre de l’AUJF) à l’adresse suivante : 39, rue Broca 75005 Paris

Vous pouvez faire un don par Internet sur le site sécurisé de l’AUJF en cliquant sur ce lien

Important : votre don à l’Appel Unifié Juif de France ouvre droit à une déduction d’impôt égale à 66% de son montant (ex : un don de 150 € ne vous coûtera que 51 €)