Politique

L’abus d’alcool pendant les fêtes est déconseillé aux juifs français

Par Sharon Boutboul - lundi 9 janvier 2017

L’abus d’alcool pendant les fêtes est déconseillé aux  juifs français

 

Avec Hanoukah et Noël qui concordaient, on pensait être peinards à la rédaction de Jewpop. On se disait que l’on pourrait prendre quelques jours de congés tranquilles sans trop se soucier de l’actualité. Pas de bol, entre le vote de l’ONU sur les « implantations » israéliennes (non, il ne s’agit pas de questions capillaires), les déclarations débiles d’Avigdor Liberman et les disparitions de George Michael et de Carrie Fisher, nous avons été obligés d’écourter nos vacances pour jeter un œil sur les réactions de nos coreligionnaires face à tous ces événements bouleversants. Résultat des courses : sur les réseaux sociaux, les juifs français prouvent qu’entre le Romanée-Conti et la Boukha, les mélanges sont définitivement déconseillés au moment des fêtes.

 

 

onu-et-bibi

 

Si vous avez eu le malheur de poster récemment sur Facebook – comme l’a fait, parmi d’autres, le rabbin Delphine Horvilleur – ce dessin de Michel Kichka, dessinateur israélien d’origine belge, caricaturiste politique renommé en Israël et dans le monde, et auteur, entre autres, du très émouvant album de bd 2e Génération, ce que je n’ai pas dit à mon père dédié à son père rescapé de la Shoah, attendez-vous aux foudres des fans de Bibi, voire à l’excommunication. Ce qui peut faire rire en Israël est très mal vu d’une majorité de la communauté juive française, pour qui toute critique de la politique du gouvernement israélien actuel relève de la trahison et de l’antisémitisme. N’oublions pas au passage que Barack « Hussein » Obama est musulman pour certains. Tout s’explique, même si d’autres s’évertuent à prouver, chiffres à l’appui, que George Bush père et fils se sont abstenus ou ont votés bien plus souvent des résolutions défavorables à Israël que l’actuel président des USA pour encore quelques jours.

 

ivanka-trump-jewpop

 

Mais vivement Trump, dont la fille Ivanka a dignement célébré Hanouka en compagnie de ses enfants et de son époux, qui ne manque pas de financer les implantations, parce que c’est bon pour nous !

 

eshkol-nevo-jewpop

 

Quant aux plus prestigieux écrivains israéliens, qui s’évertuent, tels Amos Oz ou Eshkol Nevo, à tenter de porter leur voix sur le thème «Voulons-nous vraiment sacrifier l’entreprise sioniste toute entière sur l’autel des implantations en Judée-Samarie?», il suffit de rappeler que tous les écrivains israéliens ne sont que des bobos gauchistes qui ne représentent pas le peuple israélien. Salauds d’intellectuels et de plumitifs minoritaires et déconnectés de la réalité !

 

avigdor-liberman-jewpop

 

Enfin, les récents propos d’Avigdor Liberman, actuel ministre de la défense israélien, qui a « invité » les juifs de France à quitter ce pays « qui n’est pas le leur » et au passage qualifié la future conférence internationale sur le Proche-Orient qui se tiendra à Paris en janvier de « nouveau procès Dreyfus », devraient encore faire baisser les chiffres de l’alya française, en décrue depuis l’année dernière.

 

holywoman-jewpop

 

Comme le notait une Twittos franco-israélienne facétieuse, le peuple juif est celui de la mémoire, qui semble faire défaut à celui que certains qualifient  méchamment d’ex-videur de boîte de nuit, tandis que d’autres rappellent avec malice que ses hauts faits d’armes sous l’uniforme israélien se résument au grade de « caporal magasinier ». En même temps, les juifs ayant toujours eu le sens du commerce, on n’en voudra pas à Avigdor d’avoir mis ses compétences commerciales au service de Tsahal. C’est toujours ça de pris sur l’ennemi.

 

george-michael-jewpop

 

Tandis que la rédaction de Jewpop écoutait en boucle et les larmes aux yeux « Last Christmas » de Wham, certains sites communautaires juifs extrémistes ne manquaient pas de rappeler, en s’en glorifiant, que la grand-mère maternelle de George Michael était juive. Les mêmes qui clouent au pilori les juifs gays. Il faudra quand même nous expliquer la logique. Il était juif ou pédé, George ? Ou les deux ? Même combat pour Carrie Fisher, éternelle princesse Leia dont le père Eddie Fischer était juif, et la mère, Debbie Reynolds, chantait sous la pluie. Carrie, grande défoncée devant l’Éternel. Comme bien des juifs français, depuis quelques jours, sur les réseaux sociaux.

 

Sharon Boutboul

 

© visuels : DR

Article publié le 28 décembre 2016. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2016 Jewpop