Ils sont partout

Niska, le rappeur qui kiffe les juifs (ou pas ?)

Par Sharon Boutboul - mardi 23 août 2016

Niska, le rappeur qui kiffe les juifs (ou pas ?)

 

Si vous ne connaissez pas encore Niska, c’est que vous n’écoutez ni Maître Gims ni Booba et ne regardez jamais le foot. Blaise Matuidi est l’un de ses grands fans avec sa « danse du Charo » inspirée du jeune rappeur originaire d’Évry, qui fait la joie des supporters du footballeur lorsqu’il marque. Niska a sorti au mois de juin son premier album chez Universal. L’un de nos lecteurs, Laurent, fan de hip hop, a attiré notre attention sur le texte de son premier single, « Mauvais payeur », histoire d’un deal qui se termine mal et où deux lignes font référence aux juifs, déboulant dans l’histoire comme un cheveu dans la soupe de kneidlers : « Sois donc un peu réaliste, le plus fort du monde a la kippa».

 

Niska-Alexandre-Kirchhoff

 

À gauche de la photo, Niska, et au centre, le directeur général du label Capitol (Universal), Alexandre Kirchhoff

Notre lecteur y a clairement vu un message antisémite (juif = pouvoir) et a alors contacté plusieurs personnes du label Capitol (Universal), sur lequel Niska a signé. Son directeur général, Alexandre Kirchhoff, visiblement gêné aux entournures, lui a demandé de « ne pas ébruiter l’affaire », s’est dit « la prendre très au sérieux » avant d’envoyer à notre lecteur Laurent ce message censé « apaiser la situation », publié il y a quelques jours sur le compte Facebook officiel de l’artiste, suivi par plus de 390 000 fans.

 

Niska-FB

 

Jewpop, qui comme notre lecteur, n’a pas bien saisi le rapport entre l’attentat de Nice et ce qui peut être perçu, à juste titre, comme antisémite dans le texte de « Mauvais payeur » écrit par Niska, a voulu en savoir plus et a rencontré son auteur pour une petite explication de texte.

 

Sharon Boutboul : Salut Niska. Bon, je t’avoue que côté hip hop, je suis plus fan du son des Beasties Boys que du tien !

Niska : Les Beasties Boys, c’est les meilleurs ! C’est ce que je dis dans ma chanson : « Sois donc réaliste, le plus fort du monde a la kippa » !

Sharon : Attends, essaie pas de m’enfumer là… C’est quand même bien antisémite tes deux lignes de texte, avec les vieux clichés juifs = argent = pouvoir…

Niska : Bah non. C’est juste du bizness. Regarde Booba, l’enfoiré a fait croire à tout le monde qu’il était feuj, résultat il vend des millions d’albums. Il est même allé s’exiler à Miami, là où y’a tous les feujs ricains à la retraite. Il a tout pigé.

Sharon : Donc en fait t’es pas antisémite, tu véhicules pas de clichés sur les juifs dans ton track, tu veux juste faire croire à tes fans que t’es juif et tu vas aller t’installer à Deauville, c’est ça ?

Niska : Yes ! D’ailleurs tu noteras que SCH, en featuring dans le clip, ressemble trop à David Guetta. C’est pour ça que je l’ai pris ! On est d’accord, il a une coiffure toute pourrie et un flow de merde ce connard. C’est comme l’utilisation de l’auto-tune, un truc de malade inventé par les juifs tunisiens. Je supporte pas la voix de canard que ça fait mais me demande pas pourquoi, le public adore… Vous les juifs, vous êtes les plus forts du monde ! Voilà, y a rien d’antisémite dans ce que j’écris. Juste hyper respect.

Sharon : Y a quand même un truc que je comprends pas, c’est pourquoi les gens de ton label ont flippé quand Laurent, notre lecteur, les a contactés ?

Niska : Bah je vais te dire, mais c’est off the record compris ? Les labels, les médias, les salles de concert, ben tout ça, c’est dominé par les juifs ! Sois donc un peu réaliste, Sharon, le plus fort du monde a la kippa !

 

Propos recueillis par Sharon Boutboul, nos remerciements à Laurent P. pour avoir attiré notre attention sur ce sujet.

 

Le clip de « Mauvais payeur », de Niska (le passage « kippa » se situe à 3’18)

 

 

© photos :  DR

Article publié le 4 août 2016. Tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2016 Jewpop