Food

Hot Dog Casher

Par Alain Granat - mardi 6 juillet 2010

Hot Dog Casher

Vous cherchez une idée originale de nouveau business à développer ? Faites comme Martine Lacombe et son époux Marc Michels, originaires de Ft. Lauderdale en Floride. En 2001, le couple cherche un remède pour soigner les allergies de peau de leur dalmatienne Lola, les médicaments prescrits par leur vétérinaire présentant peu d’effets bénéfiques sur son état de santé. Ils pensent alors à changer le régime alimentaire de l’animal en lui préparant des plats faits-maison. Leur foyer étant casher, ils décident de suivre les mêmes règles pour la préparation de la nourriture de Lola. Miracle, « Notre chienne se sentit immédiatement mieux ! » se souvient Martine.

C’est ainsi qu’est née la marque Kosherpets, qui réalise aujourd’hui un chiffre d’affaires de plus de 500 000$ par an. Un gag ? Pas vraiment. Nonobstant le fait que la casheroute ne s’applique pas aux animaux, les créateurs de Kosherpets se sont parfaitement adaptés à un marché porteur, dont le pic de ventes se situe avant les fêtes de Pessah. En effet, la prohibition du hametz au sein de la maison pendant les fêtes implique que la nourriture pour animaux soit également casher lepessah. Ce qu’ont bien compris Martine et son mari, qui ont concocté une série de produits spécial Pessah. Pas si bête.

  • Karine

    Enorme !!!! mdrrr

  • Anonymous

    Arf arf arf 😉

  • jean-marc

    C’est limite ça. Les animaux sont des animaux…
    C’est vraiment se faire avoir par le marketing religieux.

  • Myriam Yentl

    miaou c’est coool pour mon chat à pessah et aussi pour ma vaisselle qui sans arret se décashérise quand j’ouvre une boite au chat