Music

15ème Festival Jazz’N’Klezmer : demandez le programme

Par Lou Levy - jeudi 24 novembre 2016

15ème Festival Jazz’N’Klezmer : demandez le programme

 

Après une 14ème édition tragiquement interrompue par les attentats du 13 novembre 2015, Jazz’N’Klezmer revient pour sa 15ème année avec une affiche toujours plus audacieuse et passionnante. Laurence Haziza, directrice du festival, a concocté une programmation sous le signe du Made in France, où se mêlent toutes les cultures musicales, qui devrait séduire un public parisien avide de découvertes. Jewpop vous présente ses coups de cœur !

 

En ouverture, direction Bollywood avec le spectacle Bollywood Klezmer créé par Alain Krief et Laurent Goldstein pour Jazz’N’Klezmer. Une fusion inédite entre chansons du cinéma indien, musique classique de la cour du Rajahstan et mélodies klezmer, qui sera présentée sur la scène de l’Espace Rachi les 8 et 9 novembre. On a hâte de découvrir le mélange détonant gefilte fish et curry !

 

On se rendra ensuite au Petit Bain samedi 12 pour danser au son de Baba Zula, extraordinaire groupe turc où le saz électrique donne le ton d’un rock oriental et zappaien aux puissantes effluves de dub, porté par la voix sensuelle de sa chanteuse. Jewpop en est totalement fan ! En première partie, la Fanfare klezmer dirigée par Yom fera le show, comme toujours. Mardi 15, les amateurs de cabaret yiddish seront à l’Espace Rachi pour retrouver le spectacle Kabaretalé, avec la participation exceptionnelle du trompettiste Frank London.

 

La scène jazz israélienne n’en finit pas de propulser de nouveaux talents, telle Hadar Noiberg, jeune flûtiste basée à New York, qui se produira en trio pour un concert unique à l’Espace Rachi avec le oudiste tunisien Smadj mercredi 16. Rendez-vous ensuite samedi 19 pour le désormais traditionnel concert du festival à la synagogue Copernic. Pour sa 15ème édition, un duo historique, celui formé par le clarinettiste Yom et le pianiste Denis Cuniot, proposera une création sur des mélodies de la liturgie juive.

 

Grosse soirée qui s’annonce mardi 22 au New Morning, avec en première partie une découverte Jazz’N’Klezmer, la chanteuse israélienne Mika Hary, aux délicats accents jazzy-pop. Basée à New-York, elle vient de publier un premier album (arrangé par la flûtiste Hadar Noiberg, que l’on retrouvera sur scène à ses côtés) produit par Matt Pierson, qui a travaillé avec de grands noms du jazz tels que Joshua Redman, Pat Metheny, Brad Mehldau… En seconde partie, ce seront les Balkan Beat Box qui feront monter la température du New Morning avec le répertoire de leur nouvel album au titre prometteur : Shout it Out !

 

Mercredi 23, un concert incontournable à l’auditorium du Mahj, avec le saxophoniste Jacques Schwartz-Bart qui présentera pour la 1ère fois en France son projet Jewazz, une réinterprétation de chants liturgiques juifs qu’il jouera en quartet (19h et 21h), en prélude à une sortie d’album prévue début 2017.

 

Jeudi 24, c’est à La Bellevilloise qu’aura lieu la “Release Party” qui fêtera la sortie de 3 albums aussi éclectiques que la programmation du festival. Folklore yiddish avec Yerushe, le groupe fondé en 2014 par la violoniste et chanteuse Eléonore Biezunski, rock psychédélique avec Autoryno, le power trio du guitariste David Konopnicki, qui présentera ses relectures du Book of Angels de John Zorn, sorties sur le prestigieux label Tzadik, et enfin la fusion salsa-klezmer des Cigarillos en el Shtruddle, qui fera danser le public sur les titres de son second album Somos Los Cigarillos !

 

On attend aussi avec impatience de découvrir la prestation d’André Manoukian et de son nouveau “coach” pianistique, Jeremy Hababou, jeune prodige de la scène jazz israélienne, qui seront dimanche 27 au New Morning pour une création Jazz’N’Klezmer qui devrait réserver des surprises ! Autre pianiste, et non des moindres, Yonathan Avishai sera le lendemain sur la même scène pour présenter le répertoire de son nouvel album The Parade, avec un quintet au son délibérément caribbean soul. En première partie, le pianiste Alexandre Saada et la chanteuse Clotilde Rullaud dévoileront leur projet «Madeleine et Salomon».

 

Mardi 29, toujours au New Morning, la soirée débutera par le klezmer avant-gardiste du collectif Horse Raddish, puis ce sera Noëmi Waysfeld et son trio Blik qui entraînera le public du côté de Lisbonne, avec un surprenant fado yiddishisant. Pour finir, le traditionnel concert dédié à la Tsedaka aura lieu à l’Espace Rachi le 1er décembre, avec le quintet du saxophoniste cubain Irving Acao, dans un répertoire où le boléro sera à l’honneur, et un invité de marque en la personne du pianiste Franck Amsallem.

 

Lou Levy

 

Infos horaires et réservations sur le site de la Fnac

La page Facebook du festival

Article publié le 3 novembre 2016, tous droits de reproduction et de représentation réservés © 2016 Jewpop