Lifestyle

Le Top Jewpop des voeux vidéo de Rosh Hashana 5774

Par Sharon Boutboul - mardi 10 septembre 2013

Le Top Jewpop des voeux vidéo de Rosh Hashana 5774

 

 

Transmettre ses voeux à la planète entière pour le nouvel an juif est tout un art. Du meilleur au pire, entre rabbins trop hype, d’autres plus traditionalistes, marques opportunistes qui en profitent pour faire de la pub et psychopathes fondamentalistes chrétiens, pour qui Rosh Hashana 5774 est la date où ils s’enverront en l’air, voici un florilège concocté par Jewpop.

 

 

Honneur aux dames, avec l’épatante Dr Michelle Corral, qui explique (en anglais) à nos amis fondamentalistes chrétiens comment se préparer pour Rosh Hashana 2013. Musique ponctuant merveilleusement ses interventions, maquillage discret, chignon impeccable, public aux anges, tout concourt à faire de cette intervention un must.

 

 

Restons encore en compagnie d’un parfait illuminé, pour qui Rosh Hashana 5774 sera sans doute l’année de la Rapture, cette théorie délirante selon laquelle « les chrétiens seraient enlevés dans les airs par Jésus-Christ (Rapture) afin d’éviter les tribulations en laissant « derrière eux » (Left Behind) le monde. Celui-ci serait corrompu par le péché et la venue d’un Nouvel Ordre mondial. L’humanité serait alors sous le contrôle d’un dirigeant mondial charismatique, c’est-à-dire l’Antéchrist qui persécuterait les « vrais chrétiens », puis les juifs. Ces derniers n’auraient pas d’autre choix que de périr ou de se convertir au Christ, qui reviendrait régner après avoir vaincu l’Antéchrist lors de la bataille de l’Armageddon, entre les élus et les damnés. Ces doctrines sont devenues une telle marque de commerce qu’elles ont inspiré la littérature évangélique. »* Notons en arrière-plan la bouteille de pinard bien entamée. Quitte à évoquer Rosh Hashana, autant s’entraîner aussi pour le kiddouch.

 

 

 

Rav Ariel nous propose une vidéo de plus d’une heure à propos de Rosh Hashana 5774. On est allé jusqu’au bout, ça avait l’air grave intéressant. Quelqu’un pourrait lui dire de mettre le son ?

 

 

Dans la catégorie des voeux les plus flippants, voici le clip vous invitant à prier pour Rosh Hashana dans la communauté Chabad of the Antelope Valley de Lancaster (Canada). On ne sait pas trop s’ils nous proposent un remake de Game of Thrones ou un Fort Boyard version casher, mais ce qui est certain c’est qu’on n’ira pas.

 

 

Par contre, on est toutes séduites par Rabbi Jason Sobel. Beau gosse, sapé classe, gestuelle hip hop parfaite ! Son truc, à Rabbi Jason, c’est la « fusion », un genre de « judaïsme messianique » qui rapprocherait juifs et non-juifs. Jason est aussi le Miles Davis du shofar (voir vers 5’10). Contrairement à votre voisin de syna. Vous savez, celui qui s’obstine péniblement chaque année sur son embouchure pour sortir un son de tekkiah proche d’un kazoo joué par un asthmatique, et qui finit généralement aux urgences sous une tente à oxygène.

 

 

Mais la palme « shofar d’or » est attribuée à l’extraordinaire clip réalisé par l’association américaine Ikar, un tour d’Israël époustouflant !

 

 

Comment être sûr de se réveiller pour être à l’heure à l’office de Chah’arit de Rosh Hashana ? La fédération de la communauté juive de Richmond (USA) a trouvé la solution.

 

 

Certains profitent de l’occasion pour faire leur pub. C’est le cas du célèbre Deli casher Ben’s. Yummy !

 

 

Enfin, une question nous taraude. Si le Grand rabbin Bernheim a déjà adressé ses voeux sur Internet, quid de son intérim, assuré par les Grands rabbins Gugenheim et Kaufmann ? Une vidéo en split screen ? Un duo sur le mode « toi tu dis bonjour, et ensuite j’enchaîne avec une blague, ok ? Tu sais, celle du perroquet dans la boutique de Haïfa, elle est bien, ça va détendre tout le monde et ça changera du truc habituel un peu coincé… ». Quant à la rédaction de Jewpop, elle vous souhaite une année pleine de douceur, de paix, et une bonne santé ! Chana Tova Umetukah !

 

Sharon Boutboul

* Katia Batut, de la faculté de théologie et de sciences des religions de Montréal, « La défense de l’Etat d’Israël par les évangéliques américains », revue Dire